Il en est ainsi en toutes choses . beaucoup regardent, bien peu voient. Nous arrivâmes vers les huit heures et demie à Fontenay . un excellent souper nous attendait, puis après le souper une promenade au jardin. Sorrente est une forêt d'orangers . Fontenay est un bouquet de roses. Chaque maison a son rosier qui monte le long de la muraille, protégé au pied par un étui de planches . cabasvanessabrunopascher arrivé à une certaine hauteur, le rosier s'épanouit en gigantesque éventail . l'air qui passe est embaumé, et, lorsqu'au lieu d'air il fait du vent, il pleut des feuilles de roses comme il en pleuvait à la FêteDieu quand Dieu avait une fête, De l'extrémité du jardin, nous eussions eu une vue immense s'il eût fait jour.Les lumières seules semées dans l'espace indiquaient les villages de Sceaux, de Bagneux, de Châtillon et de Montrouge . au fond s'étendait une grande ligne roussâtre d'où sortait un bruit sourd semblable au souffle de Léviathan .c'était la respiration de Paris. On fut obligé de nous envoyer coucher de force, comme on fait aux enfants. Sous ce beau ciel tout brodé d'étoiles, au contact de cette brise parfumée, nous eussions volontiers attendu le jour. vanessa bruno soldes A cinq heures du matin, nous nous mîmes en chasse, guidés par le fils de notre hôte, qui nous avait promis monts et merveilles, et qui, il faut le dire, continua à nous vanter la fécondité giboyeuse de son territoire avec une persistance digne d'un meilleur sort. A midi, nous avions vu un lapin et quatre perdrix.Le lapin avait étéI LA RUE DE DIANE A FONTENAYAUXROSES 9Page 13 Les mille et un fantomesmanqué par mon compagnon de droite, une perdrix avait été manquée par mon compagnon de gauche, et, sur les trois autres perdrix, deux avaient été tuées par moi. A midi, à Brassoire, j'eusse déjà envoyé à la ferme trois ou quatre lièvres et quinze ou vingt perdrix. J'aime la chasse, mais je déteste la promenade, surtout la promenade à travers champs. Aussi, sous prétexte d'aller explorer un champ de luzerne situé à mon extrême gauche, et dans lequel j'étais bien sûr de ne rien trouver, je rompis la ligne et fis un écart. Mais ce qu'il y avait dans ce champ, ce que j'y avais avisé dans le désir de retraite qui s'était déjà emparé de moi depuis plus de deux heures, c'était un chemin creux qui, me dérobant aux regards des autres chasseurs, devait me ramener par la route de Sceaux droit à FontenayauxRoses. sac paillette vanessa bruno pas cher Je ne me trompais pas.A une heure sonnant au clocher de la paroisse, j'atteignais les premières maisons du village, Je suivais un mur qui me paraissait clore une assez belle propriété, lorsque, en arrivant à l'endroit où la rue de Diane s'embranche avec la GrandeRue, je vis venir à moi, du côté de l'église, un homme d'un aspect si étrange, que je m'arrêtai et qu'instinctivement j'armai les deux coups de mon fusil, mû que j'étais par le simple sentiment de la conservation personnelle,Mais, pâle, les cheveux hérissés, les yeux hors de leur orbite, les vêtements en désordre et les mains ensanglantées, cet homme passa près de moi sans me voir.Son regard était fixe et atone à la fois.Sa course avait l'emportement invincible d'un corps qui descendrait une montagne trop rapide, et cependant sa respiration râlante indiquait encore plus d'effroi que de fatigue, A l'embranchement des deux voies, il quitta la GrandeRue pour se jeter dans la rue de Diane, sur laquelle s'ouvrait la propriété dont, pendant sept ou huit minutes, j'avais suivi la muraille, Cette porte, sur laquelle mes yeux s'arrêtèrent à l'instant même, était peinte en vert et était surmontée du numéro 2. La main de l'homme s'étendit vers la sonnette bien avant de pouvoir la toucher . puis il l'atteignit, l'agita violemment, et, presque aussitôt, tournant sur luimême, il se trouva assis sur l'une des deux bornes qui servent d'ouvrage avancé à cette porte, Une fois là, il demeuraI LA RUE DE DIANE A FONTENAYAUXROSES 10Page 14 Les mille et un fantomesimmobile, les bras pendants et la tête inclinée sur la poitrine, Je revins sur mes pas, tant je comprenais que cet homme devait être l'acteur principal de quelque drame inconnu et terrible, Derrière lui, et aux deux côtés de la rue, quelques personnes, sur lesquelles il avait sans doute produit le même effet qu'à moi, étaient sorties de leurs maisons et le regardaient avec un étonnement pareil à celui que j'éprouvais moimême, A l'appel de la sonnette qui avait résonné violemment, une petite porte percée près de la grande s'ouvrit, et une femme de quarante à quarantecinq ans apparut.Ah ! c'est vous, Jacquemin, ditelle, que faitesvous donc là .